logo article ou rubrique
L’équipe de service
Coup de projecteur sur une équipe essentielle.
Article mis en ligne le 11 février 2020
dernière modification le 12 février 2020

par E. MAZUIR

Le collège Jean Monnet c’est des élèves, des professeurs, des parents, des surveillants, des CPE mais aussi des équipes administratives, de service, de maintenance, d’accueil et d’entretien toutes indispensables au bon fonctionnement de notre établissement.

Aujourd’hui le site internet du collège se penche sur « l’équipe de service » une équipe sympathique, dynamique et qui travaille souvent dans l’ombre.

J’ai eu plaisir à discuter ainsi avec Mme Sehiri et une partie de l’équipe qui viennent mettre un coup de projecteur sur leur rôle essentiel dans notre établissement.

E.M.S : Emmanuel MAZUIR SANSONI
N.S : Naziha SEHIRI
M-A.R : Marie-Ange ROMERA-RIQUELME
S.B : Serge BENTO
C.L : Christian LUPO

  • E.M.S : « Bonjour, vous représentez aujourd’hui l’équipe de service du collège Jean Monnet. Pourriez-vous vous présenter en quelques mots et nous présenter l’équipe ? »

N.S : « Je suis Madame Sehiri Naziha, cheffe de cuisine et responsable de l’équipe cuisine et des personnes qui interviennent dans le refectoire. J’ai deux personnes avec moi le matin en cuisine et, pendant le service, deux personnes au nettoyage de la vaisselle, Nadya et Ajja avec M. Bento ( responsable de la plonge ) qui fait partie des plus anciens de l’équipe et qui est très expérimenté. Marie-Ange m’assiste au self pour le service de midi. »

  • E.M.S : « Quelles sont les missions au quotidien de l’équipe et comment cela est-il organisé ? »

N.S : « Les plannings sont annuels. Nous avons une équipe de cuisine renforcée pour le service de midi et pour les étages, je vais laisser Marie-Ange vous expliquer car moi je suis uniquement concernée par la cuisine et le refectoire. »
M-A.R : « Pour le nettoyage des étages, chaque personne est responsable d’une zone. Je suis en charge du troisième étage, Christian en charge du deuxième étage, Ahmed s’occupe de la moitié du premier étage (partie classes), Jolie de la partie du premier étage regroupant le CDI, la salle des professeurs et est en charge des bureaux de l’administration. Pour finir, Serge s’occupe de la partie carrelage et des salles du rez-de-chaussé. Nous commençons notre service à 6h15 et finissons à 15h15 »

  • E.M.S : « Qui est votre employeur et depuis combien de temps travaillez vous au collège Jean Monnet (personne avec le plus d’ancienneté et dernière personne arrivée ) ? »

N.S : « Mon employeur est la Métropole de Lyon et cela fait 17 ans que je travaille dans l’établissement. »
M-A.R : « Je suis dans l’établissement depuis 1989 donc 31 ans ».
collectivement : « Le dernier arrivé est Ahmed mais aussi Samir ( quelques jours seulement ). M. Lupo quand à lui est dans l’établissement depuis 20 ans. »

  • E.M.S : « Avez-vous des réunions régulières et de quoi discutez vous pendant ses réunions ? »

N.S : « Nous avons une réunion par trimestre à peu près. Nous nous réunissons pour traiter des observations concernant l’hygiène et la sécurité. Nous traitons également de l’organisation du travail en cas, par exemple, d’absence de l’un d’entre nous. »

  • E.M.S : « Quelles sont les points qui procurent le plus de satisfaction personnelle à l’équipe dans ses missions quotidiennes ? »

N.S : « En ce qui concerne le self, c’est vrai que c’est un plaisir de savoir que les enfants mangent avec des produits frais, des produits régionaux et de la viande française. Quand ils arrivent et qu’ils disent que c’est bon c’est une vraie satisfaction. »

  • E.M.S : « Quelles sont les aspects les plus compliqués de vos missions ? »

N.S : « Le self ( propreté) n’est pas toujours respecté par les élèves et quand on a un plateau, je juge que ce n’est pas trop demander de laisser la place propre pour la personne suivante »
M-A.R : « Quand vous finissez de balayer, qu’il y a une poubelle et que vous voyez plein de papiers autour c’est très frustrant »
S. B : « On aimerait que les adultes encadrant sensibilisent davantage les enfants au respect de la propreté ».

  • E.M.S : « Comment décririez vous l’ambiance de l’équipe et vos rapports avec le reste de l’établissement ? »

S. B : « De 1 à 10, on va mettre une echelle, je dirais : 9,99 ». ( rires)
N.S : « L’équipe est soudée mais nous ne communiquons pas forcément avec tous les autres adultes de l’établissement. »
C.L : « Ce n’est plus vraiment ce que c’était dans le passé mais cela dépend des interlocuteurs. »
M-A.R : « Moi j’ai d’excellents échanges avec les professeurs de sciences et un très bon rapport avec eux. »
N.S : « Ça vient aussi peut-être de nous, de notre façon de travailler qui fait que nous sommes un peu isolés. »

  • E.M.S : « Quel message vous aimeriez transmettre au collège de la part de l’équipe ? »

Collectivement : « On aimerait un vrai respect de la part de chacun, de la nourriture (gaspillage alimentaire) et de notre travail. »

  • E.M.S : « Comme vous êtes en charge du restaurant scolaire, pouvons nous également en parler un peu ? »

N.S : « Oui bien sûr ! »

  • E.M.S : « Quel est la spécificité de notre restaurant scolaire par rapport à d’autres établissement ? »  

N.S : « Des produits frais, 30% de produits bio ... »
M-A.R : « .. et surtout préparé sur place. »
N.S : « Effectivement c’est un point très important. » 

  • E.M.S : « D’où viennent les produits ? »

N.S : « Une fois par an, tous les chefs de cuisine se réunissent pour goûter et évaluer les produits que nous notons. En fonction de ces notes, des fournisseurs sont selectionnés pour chaque produit. Le chef de cuisine s’engage ensuite à commander une certaine quantité par produit. » 

  • E.M.S : « Comment réalisez vous les menus ? »

N.S : « Les menus sont réalisés par trimestre, avec une fiche des produits de saison. Je suis très attentive au respect des produits de saison. Ces menus sont ensuite validés par la gestionnaire, par l’infirmière et par Mme Frahi. Nous partons de ce que l’enfant aime manger. C’est très important de partir de leurs goûts pour respecter notre engagement à éviter le gaspillage alimentaire. On essaye de faire des repas intelligents et de varier au maximum. Nous en discutons de temps en temps entre nous. Il y a également les repas à thème comme le repas de Noël et le repas du nouvel an chinois mais si nous sommes trop originaux, comme avec le repas argentin, les enfants laissent la nourriture de côté. C’est decevant car c’est beaucoup de travail et un coût financier plus important. »

  • E.M.S : « Est ce que vous aimeriez ajouter quelquechose pour notre site internet ? »

M-A.R : « Le collège fait beaucoup d’efforts en terme d’écologie. On commence à s’orienter vers des produits bio pour le ménage. Je cherche les produits équivalents puis je transmet les références à madame Corbaux pour les commandes. »
C.L : « J’aimerais une plus grande attention sur la propreté des salles, un petit coup d’oeil de la part des professeurs, surtout dans les salles pour lesquelles il y a de nombreux changements de professeurs. Il faut responsabiliser les élèves. »
S. B : « Un espace détente commun autour, par exemple, d’une machine à café pour renforcer la convivialité entre les différentes équipes de l’établissement ».

Je remercie toute l’équipe du temps que vous m’avez accordé. Ce fut un vrai plaisir et un entretient très enrichissant pour moi et, je l’espère, pour tous ceux qui liront cet article.